Cambodge depuis Roissy CDG
Le Cambodge depuis Roissy CDG
07/04/2018
stationnement paris 1
Se garer à Paris: Les prix du stationnement
07/16/2018
conduire sous le brouillard

conduire sous le brouillard

Conseils de conduite automobile dans le Brouillard.

La brume est une phénomène météorologique assez joli. Voire des nappes de brouillard recouvrir un paysage, ou simplement ne pas pouvoir voir le bout de sa rue peut être dépaysant et amusant. Mais cela l’est beaucoup moins sur la route. La brume n’est pas responsable de beaucoup d’accidents mortels (à peine 2%), mais cause des accidents en moyenne 2 fois plus graves qu’en temps normal. C’est pourquoi il faut être extrêmement vigilant, car conduire dans le brouillard n’est pas une mince affaire.

Des effets d’optiques très perturbants.

Conduire dans le brouillard ne gêne pas la conduite, mais la visibilité. Un brouillard à couper au couteau peut ainsi réduire le champ de vision à à peine quelques dizaines de mètres, voir moins dans certains cas. La brume créée des effets d’optiques particulièrement traîtres pour les conducteurs. L’extinction peut ainsi faire visuellement disparaître les obstacles, en fonction de la densité du brouillard. L’effet de voile lui peut atténuer la netteté des contours d’un obstacle, si celui-ci est terne ou discret, en le rendant flou. Il est alors plus difficile de juger les distances et les risques. Le temps de réaction limité et la perte de repères sont les plus souvent les causes d’accidents très graves.

De la même manière, l’effet de halo créé par le brouillard autour des lumières est lui aussi perturbant. C’est ce qui crée l’effet aspirateur, responsable de nombreux accidents majeurs. Lorsque vous repérez les feux d’un véhicule devant vous dans le brouillard, vous aurez tendance à accélérer pour ne pas le perdre de vue. En conséquence, le conducteur d’en face aura tendance à lui aussi accélérer pour éviter d’être percuté. Additionnez ça à des distances de sécurité mal respectées, et voilà la cause de nombreux accidents extrêmement graves.

Quelques consignes de sécurité.

Le brouillard peut être très dangereux. Une des meilleures manières de prévenir au mieux les risques est de réduire sa vitesse et de respecter les distances de sécurité. Si la brume réduit la visibilité à moins de 50 mètres, la vitesse maximale est de 50 km/h même sur autoroute. Une visibilité au delà de 50 mètres requiert elle aussi de réduire sa vitesse. L’intervalle de sécurité officielle est la distance parcourue en 2 secondes. Pour le vérifier, il suffit de prendre un point de repère sur la route, et de compter jusqu’à deux une fois que le véhicule d’en face l’a franchi. Si vous le franchissez avant de compter jusqu’à 2, c’est que vous êtes trop près.

L’utilisation de ses feux de brouillard avant et arrière, ainsi que ses feux de croisement est obligatoire pour maintenir sa visibilité. Cela permet aussi aux autres véhicules de vous repérer facilement. Par contre, allumer ses feux de route est dangereux, car ils créent un “mur blanc” devant soi qui gêne la vision. Bien sûr, n’oubliez pas d’éteindre vos feux de brouillard en sortant de la brume.

Conduire dans le brouillard nécessite quelques changements dans son attitude. Tout d’abord, soyez très vigilants dans les zones dangereuses, telles que les marais, les forêts et les plans d’eau. Ensuite, restez sur la ligne de droite. Doubler peut être très dangereux, à cause du manque de visibilité et de la perte d’appréciation des distances. Toujours être attentif aux lumières, et n’hésitez pas à ouvrir votre fenêtre aux intersections pour entendre les véhicules à défaut de les voir arriver.

Votre départ de l’aéroport de Roissy CDG:

Ces quelques consignes de sécurité devraient vous permettre de naviguer dans le brouillard avec un minimum de risques. Pour votre voyage au départ de l’aéroport de Roissy CDG, choisissez la solution de parking pas cher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *