La cité interdite en Chine
La Chine au départ de Roissy
07/18/2018
alcool au volant
Alcool au volant
08/08/2018
éco conduite

éco conduite

L’éco-conduite, réduire ses dépenses en améliorant sa sécurité.

Nouveau mode de conduite plus adapté aux réalités d’aujourd’hui, l’éco-conduite a su trouver de nombreux adeptes. Moins polluante, moins nerveuse et moins énergivore, cette nouvelle attitude se veut plus vertueuse et plus responsable.  En plus d’être plus économique, certaines études montrent que l’éco-conduite augmente aussi la sécurité sur la route. Voici quelques règles à respecter pour devenir un éco-conducteur.

Des avantages indéniables.

L’éco-conduite agit sur 3 aspects de votre vie quotidienne. D’abord, réduire sa consommation d’essence entraîne forcément des économies. L’impact de l’éco-conduite réduit la surconsommation de 15% en moyenne, ce qui implique des pleins à la pompe moins réguliers. De plus, cette nouvelle attitude sollicite moins le véhicule, et réduit les coûts d’entretien. En favorisant une conduite plus douce et sereine, l’éco-conduite réduit aussi les risques sur la route. Avec un comportement moins risqué et une vigilance accru, un éco-conducteur est plus prône à la prudence. Enfin, comme son nom l’indique, l’éco-conduite à une portée environnementale. En limitant la consommation de carburants, facteur majeur de la pollution, elle réduit l’impact de la voiture sur l’environnement.

Les règles clés de l’éco-conduite.

L’éco-conduite comporte 8 règles d’or pensées pour réduire la consommation de carburant.

  • Conduire de façon souple en limitant les accélérations inutiles, en utilisant fréquemment le frein moteur ou en démarrant en douceur. Cela réduit le stress lié à la conduite, et ces pratiques augmentent généralement la sécurité des conducteurs. Selon une étude de l’ADEME, conduire nerveusement en ville peut être à l’origine d’une augmentation de près de 40% de la consommation d’essence.
  • Couper son moteur pour tout arrêt de plus de 30 secondes. Cela peut surprendre, mais redémarrer son moteur est plus économique que de le laisser tourner inutilement. Longs feux rouges, arrêts fréquents, embouteillages, chaque occasion d’éteindre son moteur est bonne.
  • Réduire sa vitesse moyenne en toute occasion. Cela peut paraître bête, mais réduire sa vitesse est un des meilleurs moyens de réduire sa consommation. Sur l’autoroute, une réduction de vitesse 10% permet de diminuer aussi sa consommation de 10%.
  • Maintenir son véhicule dans un état optimal.  Un véhicule mal entretenu peut augmenter la consommation de carburant de près de 25%. Le liquide de frein, l’huile moteur et la pression des pneus sont des facteurs souvent négligés. Pourtant, une pression d’1,5 bars au lieu de 2,5 bars à un coût non négligeable sur la consommation, et peut l’augmenter de 6%.
  • Adapter son rapport de vitesse à la situation. Les sous-régimes et sur-régimes entraînent toujours une augmentation de la consommation, et augmentent les émissions de gazs polluants. De plus, un mauvais rapport de vitesse use le moteur, ce qui génère des dépenses supplémentaires.
  • Ne pas abuser de la climatisation. En limitant la différence de température à 5°C entre l’intérieur et l’extérieur, on évite ainsi une surconsommation supplémentaire pouvant aller jusqu’à 20%. Bien sûr, cela ne s’applique pas lors de températures extrêmes, mais limite les dépenses d’énergie inutiles au quotidien.
  • Fermer les fenêtres autant que possible. Conduire avec les fenêtres ouvertes augmente aussi la résistance au vent, et peut économiser jusqu’à 10% d’énergie.
  • Ne pas surcharger son véhicule. En effet, un poids de 100kg augmente la consommation du véhicule de 5%.

Au départ de l’aéroport de Roissy CDG:

L’éco-conduite est la nouvelle attitude à avoir au volant. Ces avantages sont immédiatement palpables, que ce soit sur votre porte-monnaie, l’environnement ou la sécurité routière. Pour votre voyage depuis l’aéroport de Roissy CDG, découvrez la solution de stationnement pratique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *