L’Italie au départ de Roissy
L’Italie au départ de Roissy
03/06/2018
Québec au départ de Roissy
Le Québec au départ de Roissy
03/11/2018
téléphoner au volant

téléphoner au volant

Téléphoner au volant: trois fois plus de chances d’accidents.

Les smartphones font partie intégrante de nos vies privées autant que professionnelles. Un appel ou un texto du travail, de la famille, d’un ami ou d’un service peut arriver n’importe quand. Et quand on passe beaucoup de temps dans son véhicule, on a pas toujours le choix ou l’envie de ne pas répondre. C’est pourtant ce comportement qui cause 1 accident sur 10 en France. Et c’est encore pire sur l’autoroute, où téléphoner au volant est impliqué dans 16% des accidents mortels.

Téléphoner au volant en toute sécurité: une fausse idée.

Le kit mains-libres, le bluetooth, l’oreillette, toutes ces inventions créent pour faciliter le téléphone au volant ne baissent pourtant pas le nombre d’accidents. En effet, même si le risque est plus grand si l’on a une main occupée par son téléphone, le danger ne vient pas de là. Il vient de la perte d’attention du conducteur, provoquée par sa conversation téléphonique. La concentration nécessaire à suivre une conversation téléphonique ampute celle nécessaire à la conduite. Les réactions générés par cette conversation peuvent facilement augmenter le temps de réaction lorsque quelque chose d’inattendu se passe sur la route.

Certains pourraient se dire que la même chose se passe lorsque l’on discute avec un passager, ce qui est faux. Un passager surveille lui aussi la plupart du temps la route et s’interrompt lorsque qu’il remarque quelque chose. Un interlocuteur téléphonique lui n’a aucune idée de ce qu’il se passe sur la route. C’est d’ailleurs la même situation pour un piéton au téléphone. La perte d’attention cause des accidents lors de la traversée de la route, car le piéton a moins conscience de ce qui l’entoure.

Savoir prévenir les risques.

Les risques sont au plus haut lorsque le conducteur décroche son téléphone. L’attention est alors plus tourné sur le téléphone que sur la conduite, ce qui peut être mortel. Lors d’une conversation téléphonique, le conducteur a tendance à plus regarder le devant de la route, en négligeant ses rétroviseurs. Le véhicule ralentit et maintient moins bien sa trajectoire en zigzaguant légèrement. Envoyer un texto ou utiliser une application est encore pire, car cela demande encore plus d’attention de la part du conducteur.  

La solution la plus simple est donc ne pas utiliser son téléphone au volant. Si possible, confiez votre téléphone à un passager qui répondra à votre place. Arrêtez vous dans un endroit sûr pour appeler ou consulter vos messages en toute sécurité. A l’inverse, si vous contactez quelqu’un qui conduit, ne continuez pas la conversation et attendez que la personne soit arrêtée. Si vous êtes témoin d’un accident ou victime d’un cas d’urgence à bord de votre véhicule, arrêtez vous dans un endroit sécurisé avant d’appeler les secours.

Ce que dit la loi.

L’utilisation du téléphone au volant, que ce soit à la main ou à travers une oreillette, des écouteurs ou un casque, est strictement interdite, et ce dans tous les véhicules. Seuls les systèmes directement intégrés au véhicule sont tolérés, c’est à dire ceux qui ne sont pas portés à la main ou dans l’oreille. Se risquer à transgresser la loi vous expose à 135€ d’amende ainsi qu’une perte de 3 points du permis de conduire.  

Lors d’un départ en vacances depuis l’aéroport de Roissy CDG:

Cet article est là pour rappeler que les risques liés à téléphoner au volant sont bien réels. Choisissez la solution facile de stationnement au départ de Roissy CDG.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *