Rio au départ de Roissy
Rio au départ de Roissy
03/11/2018
Sénégal au départ de Roissy
Le Sénégal au départ de Roissy
03/18/2018
vitesse au volant

vitesse au volant

La vitesse au volant: réduire sa vitesse pour réduire les risques.

Il est indéniablement plaisant de conduire vite. Les sensations de conduite sont accentuée, les talents du conducteur sont plus apparents, c’est un bon petit cocktail de sensations. Hélas, la vitesse au volant est un des premiers facteurs d’accidents, en France et dans le monde. Une vitesse plus élevée que celle imposée par les limitations ou non adaptée à l’environnement de conduite sont le plus souvent responsables d’1 accident mortel sur 5.

La vitesse, grisante mais dangereuse.

Conduire vite envoie plus d’informations au cerveau, entre ce qui est perçu par l’oeil et les sensations ressenties lors de la conduite. Cela provoque un plaisir certains, mais diminue la capacité du conducteur à analyser et percevoir ce qu’il se passe autour de lui. La présence d’autres véhicules ou de piétons, les panneaux de signalisation, plusieurs facteurs sont négligés au profit d’autres informations capitales au cerveau. Les alentours se distinguent moins bien, et la fatigue visuelle s’installe plus vite. Voilà qui explique pourquoi la vitesse excessive est responsable de 7 accidents sur 10 sur l’autoroute. Pour vous donner une idée, l’angle de vision général d’un être humain est de 180° à l’arrêt, de 100° à 40 km/h et de seulement 30° à 130 km/h. Même d’excellents conducteurs ne peuvent passer outre ces données scientifiques.

Quelques fausses idées.

Les dangers de la vitesse au volant sont souvent écartés d’un haussement d’épaule par des arguments préconçu et faux. Par exemple, conduire à 60 km/h en ville au lieu de 50 n’est pas une augmentation mineure et sans danger. Ces 10 km/h en plus sont souvent la cause d’accidents fatals. Lors d’une collision entre un piéton et un véhicule à 50 km/h, le piéton a 53% de chance de s’en sortir. 10 km/h en plus et ses chances de survie passent à 20%. Une autre idée fausse et qu’aller un peu plus vite sur l’autoroute fait gagner du temps. Pourtant, aller à 150 km/h au lieu de 130 ne fait gagner que 6 minutes sur 100 km parcouru. Par contre, cela augmente la consommation du véhicule et requiert de plus nombreux arrêts aux stations-service et plus de dépenses.

Aller plus vite est donc contre-productif. De la même manière, une limitation de vitesse basse n’augmente pas les risques de bouchon, au contraire. Une limitation basse permet de reculer l’apparition de bouchon, puisque les véhicules arrivent plus lentement aux lieux d’engorgement. C’est d’ailleurs pourquoi les limitations sont abaissées lors de pics d’affluence sur l’autoroute.

Pour gagner du temps sans aller trop vite au départ de Roissy CDG:

Si vous êtes pressés mais ne voulez pas risquer d’aller trop vite lors de votre départ, il existe un parking pas cher qui prend en charge votre véhicule lors de votre voyage au départ de Roissy CDG.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *